Joël Jancovic

Histoire d'une greffe du foie

http://www.jancovic.com

 
Joel Jancovic
Documentation
Virus HepC
devais deja gastro fonction quatre administr type apporte sultat semble moto rechute effectu 1981 etude seul clinique monde 09h00 résultats




 

L'hépatite C Suggérer par mail
13-11-2007
L'hépatite C se caractérise par une inflammation du foie. Elle est due à un virus : le virus de l'hépatite C (VHC ou HCV en anglais).
Hepatite C
Le virus de l'hépatite C a été découvert en 1989 par les équipes de Michael Houghton et de Daniel W. Bradley. Il s'agit de l'agent des hépatites virales qui jusqu'à cette date étaient étiquetées "hépatites non A non B". Il a été classé dans la famille des Flaviviridae qui se compose de trois genres :
  • les Flavivirus, responsables d'arboviroses
  • les Pestivirus, qui ont des pathologies uniquement chez l'animal
  • les différents génotypes du VHC (virus de l'hépatite C), qui composent le genre des Hepacivirus

  • C'est un petit virus d'environ 60 nm de diamètre, son génome est un ARN monocaténaire linéaire de polarité positive contenu dans une capside protéique icosaèdrique.

    Sa transmission est parentérale c'est-à-dire qu'elle se transmet par voie sanguine. Deux grands modes de contamination existent : (1) la contamination transfusionnelle secondaire à des transfusions effectuées avant 1992 (qui est la date où les flacons de sang ont été systématiquement soumis à des tests de dépistage sensibles) et (2) la toxicomanie par voie intraveineuse (échanges de seringues) voire par voie nasale (les pailles utilisées peuvent être souillées de sang), les tatouages et les piercings[1]. Au contraire de l'hépatite B, le virus de l'hépatite C est peu transmissible par voie sexuelle (moins de 5%) et peu transmissible de la mère à l'enfant à l'accouchement (moins de 10%)[2]. Toutefois, ces deux derniers modes de contamination sont directement proportionnels à la virémie (quantité de virus circulant).

    Suivant les régions, sa prévalence varie de 0,5% à 6% de la population (1% en France, 2% au Japon). La séroprévalence de l'hépatite C chez les enfants et les adolescents est de 0,2 à 0,4 %.

    Le VHC (virus de l'hépatite C) est une grande famille, ce virus à ARN a une variété de génome assez importante. Il existe six principaux génotypes, noté de 1 à 6, et de nombreux sous-types. Ces génotypes ne donnent pas d'évolution de l'hépatite significativement différentes. Ils ont par contre une importance dans la réponse aux traitements. Les génotypes 2 et 3 répondent mieux que les 1 de manière démontrée, et certainement mieux que le 4. C'est pour cela que le traitement des génotypes 2 et 3 ne dure que 24 semaines alors qu'il est de 48 semaines pour le 1. Pour le 4, on a moins de recul du fait de son apparition récente en France comme en Europe.



    Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
     

    commentaires


    Page 1 de 0 ( 0 commentaires )
    ©2006 MosCom

    Vous n'êtes apparemment pas autorisés à transmettre un commentaire. Veuillez vous connecter.