Une nouvelle vie de transplanté

Douze heures. Oui, la chirurgie a duré douze heures. En fait, il y a eu deux équipes qui ont travaillé sur moi.
La première a été la greffe du foie. Une chirurgie de transplantation hépatique se fait en 3 à 4 heures aujourd’hui. Dans mon cas, 3 ans de ponctions d’ascite dont les dernières à plus de 8 litres par semaine, ça laisse des traces. J’avais de multiples mini-poches dans le ventre. Le chirurgien m’a expliqué quand il a ouvert, il a découvert un chaos. Il a fallu 8 heures pour qu’il accède au foie et puisse le transplanter. Il découpait, pas a pas, les multiples poches d’ascite présentes. Il m’a annonce, quelques jours après la chirurgie qu’il remerciait ses années d’expérience. Mais ce sont de vrais magiciens, ces personnes.

Quand ils ont fini avec le foie, la deuxième équipe, pour la transplantation rénale, est arrivée et a placé le nouvel organe à l’avant, en bas de mon ventre, alors que nos reins sont situés dans notre dos. En fait, contrairement à une croyance, on garde nos reins et ils ajoutent le nouveau. Les reins ‘originaux’ vont disparaître au fil du temps. Cette chirurgie a duré quatre heures alors que, normalement, une chirurgie pour la greffe d’un rein devrait durée entre une et trois heures.

Ce contenu a été publié dans L'Histoire, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une nouvelle vie de transplanté

  1. Sylviane dit :

    Bonjour, merci pour cet espoir mon mari est en attente d’une double greffe foie/reins, il devrait être inscrit sur la liste la semaine prochaine mais son pronostic vital est engagé car il est très très faible. a un zona…j’ai peur tellement peur!!! Sylviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *